« Strong », si vous savez un peu de grec.

Je connaissais de nom depuis longtemps les « numéros strong », et je n’avais pas compris combien c’est simple et utile – à condition de connaître l’alphabet grec et éventuellement aussi l’ordre des lettres de cet alphabet (α β γ δ ε ζ η θ ι κ λ μ ν ξ ο π ρ σ τ υ φ χ ψ ω); ainsi que par exemple de savoir distinguer le omicron de l’oméga ! Pas besoin d’un niveau universitaire.

Oui, c’est vraiment très utile si on veut aller plus loin que de se baser sur le français pour lire la Bible.

Et le premier livre que doit alors avoir l’apprenti bibliste, c’est le « Nouveau Testament interlinéaire grec français ». Un exemple: je m’interrogeais sur le mot « digne », qui apparaît notamment en Mt 8,8 (« Je ne suis pas digne que tu entres chez moi ») et en Mt 10:37 (« Qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi »).
En regardant le texte grec pour ces versets, on voit que le mot grec n’est pas le même ! « ikanos » d’un côté, et « axios » de l’autre !

(Voir aussi en ligne des outils interlinéaires comme https://theotex.org/ntgf/matthieu/matthieu_1_gf.html).

Et c’est alors qu’interviennent les numéros strong ! Ils permettent d’avoir la liste (et le texte) de tous les passages où « ikanos » est employé, et de ceux où « axios » est employé! Génial. Voici comment faire:

Pour trouver le numéro strong d’un mot grec, allez d’abord ici: https://www.lueur.org/bible/hebreu-grec/ et tapez simplement à droite, en lettres françaises, « axios ».
Surprise, il y a deux réponses, mais la deuxième correspond à l’adverbe ἀξίως et non à l’adjectif ἄξιος !

Cela vous donnera le numéro strong du mot: 514
Pour ikanos c’est 2425; ce mot veut dire « suffisant » (« Je ne suis pas suffisant »!).

Ensuite allez en https://emcitv.com/bible/strong/search-bible-strong.php et tapez le code., puis cliquez sur le résultat. En colonne de droite vous voyez apparaître tous les versets où est utilisé le mot .
Par exemple pour axios: https://emcitv.com/bible/strong-biblique-grec-axios-514.html

Il vous reste à réfléchir sur les diverses nuances auxquelles ces deux mots correspondent !

Bonne route !

– – – – – – – – – – –

Ci-dessous photo d’une page du NT interlinéaire: A gauche, deux traductions en français: TOB et BFC.

Trois « comparateurs » bibliques

Quand on cherche à citer un certain passage de la Bible, il est pratique d’avoir sous les yeux les différentes façons dont ce passage a été traduit par les nombreuses bibles existantes.

Voici trois sites qui rendent ce service:

http://djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/

https://www.levangile.com/Comparateur-Multi-Bible.php

https://www.bible.audio/comparateur-multi-bible.php

Chacun a ses qualités: bibles citées, et ergonomie!