Genèse 15: Dieu passe entre les moitiés d’animaux

Le récit est célèbre: pour sceller une alliance, on coupe des animaux en deux, puis les deux partenaires passent entre les moitiés d’animaux, valant serment: « Si je trahis mon alliance, qu’il me soit fait comme à ces animaux ».

Sauf qu’ici seul Dieu passe entre les moitiés: Dieu s’engage, unilatéralement.

Et le prêtre, à la messe ce matin, rapprochait cela de Jésus, victime, unilatéralement.
La mort de Jésus en croix est en somme la reproduction, le prolongement, de Genèse 15: Dieu s’engage unilatéralement.

Noter aussi au verset 18 l’annonce de territoire pour Israël: « du torrent d’Egypte jusqu’à l’Euphrate »!
C’est bien au-delà de ce qui a jamais été réalisé…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s