Avoir 4 ou 5 bibles…

J’ai beaucoup plus que 5 traductions de la Bible, mais ce n’est pas de cela dont je veux parler ici.

Ma réflexion d’aujourd’hui est qu’il faudrait, pour bien réfléchir sur un texte, pour le méditer, avoir des bibles couvrant un ou plusieurs des cinq ou six aspects que je vais décrire ci-après en partant des textes d’aujourd’hui (samedi de la 4° semaine, année impaire).

  • A la messe, ce matin, j’ai été amené à lire – à proclamer – le texte des Hébreux (13,1 à 8). Il est très bien « mis en ligne » dans le lectionnaire liturgique officiel: un plaisir. Quel beau texte! « Jésus-Christ est le même, hier et aujourd’hui » (cf. veillée pascale). Donc ma première réflexion est qu’on n’a pas en général chez soi – cela prendrait de la place – de bible aussi bien mise en lignes. Une telle présentation aide à la méditation; à la prière.
  • Le texte des Hébreux mentionne (13,5) une phrase qui a été dite par le Seigneur: « Jamais je ne te lâcherai! » Il faut cette fois disposer d’une bible avec des notes de renvoi, pour trouver à quel passage du Premier Testament l’auteur des Hébreux fait référence; elles sont assez nombreuses dans ce cas, et se complètent: La Nouvelle Bible Segond (« Bible d’étude ») propose 3 références: Gn 28,15 ; Dt 31,6-8 ; Jos 1,5 . La Bible de la Liturgie propose les mêmes. La TOB en mentionne une seule.
  • Ensuite, il y a eu la lecture de l’évangile (Marc 6,14-29). Catherine, dans le partage qui a suivi, a fait remarquer plusieurs choses, et notamment qu’il y a une sorte de parallélisme entre ce passage et celui du livre d’Esther (7,2-10), où le roi Xerxès, lors d’un banquet, dit à Esther: « Demande-moi ce que tu veux, jusqu’à la moitié de mon royaume! » et fait ensuite mettre à mort Haman. Donc il faudrait avoir une bible qui, assez systématiquement, fasse ce genre de rapprochements. C’est la Bible Osty qui, seule ou à peu près, mentionne ce lien.
  • Également, il est bon d’avoir des commentaires de fond, ou de contexte: Il s’agit dans ce passage des Hébreux de l’amour fraternel, pas directement de l’amour en général; l’hospitalité est nécessaire pour accueillir les missionnaires en voyage; et il y apparemment des chrétiens en prison (remarques de la TOB).
    La Bible Osty et la TOB rappellent, pour Jean-Baptiste, le contexte historique. La Bible Segond (d’étude) propose à l’occasion des tableaux récapitulatifs (p.ex.: Quelques femmes de l’Ancien Testament »).
  • Les commentaires techniques sont utiles, notamment sur les variantes de texte, ou les difficultés de traduction.
  • Enfin, mais ce sont surtout les bibles pour jeunes qui le font, il est utile de proposer des réflexions spirituelles ou liées à la liturgie: par exemple avec référence à la veillée pascale comme mentionné au début de ce texte.

Rappelons, pour les catholiques, que la Bible Segond d’étude, quoique fort utile pour les spécialistes, ne couvre pas tous les textes retenus par les catholiques.
Voir http://www.plestang.com/docs/Choisir-une-Bible.pdf
(Texte qu’il faudrait compléter car, par exemple, le livre d’Esther a un contenu plus large pour les catholiques que pour les protestants).

Et, pour l’ordre des livres dans les bibles:
https://bibliques.wordpress.com/2018/03/23/lordre-des-livres-dans-les-editions-de-la-bible/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s