« La parole prend corps »

Je me replonge, un peu par hasard, dans le livre de Pierre Davienne « Quand la Parole prend corps » (Editions de l’Atelier). L’association Parole et geste, que Pierre Davienne et sa femme ont créée il y a une vingtaine d’années, s’adresse notamment à des adultes du quart monde, mais aussi maintenant à des jeunes, pour des séances de réflexion et de gestuation de la Bible, dans la ligne de Marcel Jousse.

Le livre « Quand la Parole prend corps » présente de façon magnifique ce travail. On peut aussi voir le site http://parole-et-geste.org/ . La méthode suivie est celle de Marcel Jousse, reprise et développée maintenant par plusieurs associations, dont l’Association Marcel Jousse et l’Institut de mimopédagogie.

Pierre Davienne donne plusieurs exemples au début de son livre, et notamment celui-ci (p.21):
Pour travailler – pour « gestuer » –  la parabole de la semence qui pousse d’elle-même, il est reparti du grec et a constaté qu’en Marc 4,29 (« et lorsque le blé est mûr.. ») le texte grec utilise le verbe paradidomi, « le même que pour le don que Jésus fait de lui même ou de l’Esprit Saint ».  D’où la traduction adoptée:

« ..et lorsque le blé se livre… »

La gestuation de cette phrase comprend dès lors un geste des mains en avant. Et un jeune de 7 ans, gestuant ce passage, s’est exclamé:

« Le fruit, c’est Jésus ! Comme quand on reçoit la communion à la messe ! »

Bel exemple de l’efficacité de la gestuation pour  réfléchir sur l’évangile!

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s