Saint Paul et le passage aux païens

Le passage des Actes que nous lisons aujourd’hui (Ac 13,26-33) nous montre Paul, dans la synagogue d’Antioche de Pisidie, présentant le message chrétien aux juifs et aux « craignant Dieu », avec notamment cette phrase: « C’est à nous que cette parole de salut a été envoyée ».

La semaine suivante (verset 44), « presque toute la ville s’était rassemblée »: donc notamment pas mal de païens; et les juifs « sont pris de fureur ». Paul et Barnabé déclarent alors: « Puisque vous repoussez la parole de Dieu, nous nous tournons vers les païens ».

C’est bien là le tournant du livre des Actes: la semaine précédente il y avait dans la synagogue des « craignant Dieu »; le samedi suivant il y avait vraiment des « païens ».

A Iconium ensuite (chapitre 14) il se passe la même chose. Puis, à leur retour à Antioche de Syrie (15,1), un conflit a lieu à propos de la circoncision, que Paul et Barnabé n’ont pas demandée aux païens devenus chrétiens.

D’où le « concile de Jérusalem » (15,4 et suivants), et l’acceptation de cette nouvelle orientation.

Avant ce tournant, il y avait certes eu la rencontre de Pierre avec Corneille, et le reproche qui lui avait été fait « d’être entré chez des non-circoncis »; mais il s’agissait de « craignant Dieu ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s