Les juifs dans le bassin méditerranéen

A l’époque des Actes des Apôtres, il existe d’importantes communautés juives dans tout le bassin méditerranéen. Il est intéressant de rechercher quand et comment elle se sont constituées. Est-ce à la suite de l’exil du Royaume du Nord (-721), ou de celui du Sud (-587)? Ou postérieurement à cette époque, dans le cadre du développement du commerce?

En Egypte par exemple, Alexandrie est fondée par les grecs en – 330. La traduction en grec de la Bible hébraïque (« Septante ») y est réalisée vers -270, à destination notamment de l’importante colonie juive locale. Les juifs bénéficient en Egypte du statut « d’Hellène », comme les grecs, ce qui attire de nombreux immigrants juifs (Wikipedia).
Un certain nombre de juifs sont soldats, et prennent ensuite leur retraite en Egypte.

Il en est de même à Antioche, autre très grande ville du bassin méditerranéen.

On comprend donc que, à partir notamment de ces deux points, et dans le cadre du commerce ou d’autres activités, des communautés juives se soient développées dans tout le bassin méditerranéen.

Je recopie ici, pour finir cette brève étude,  un passage d’une encyclopédie:

Au IVe siècle av. J.-C., la Palestine est conquise par Alexandre le Grand. Au cours des luttes pour le partage de l’empire d’Alexandre, la Palestine est disputée entre les Séleucides d’Antioche et les Lagides d’Égypte.
Les juifs commencent à se répandre dans les régions soumises aux Ptolémées (souverains de l’ Égypte) et aux Séleucides.

On les retrouve en Syrie, en Asie Mineure et dans les îles grecques.

Vers 300 av. J.-C. le roi Ptolémée Soter envahit la Palestine. Il confie à des juifs la défense des forteresses grecques établies en Cyrénaïque (région côtière de l’actuelle Libye). Beaucoup de juifs viennent s’établir à Alexandrie capitale de l’Égypte lagide. Les juifs occupent deux des cinq quartiers principaux de la ville.
Pendant les Guerres puniques (en 254-146 av. J.-C.), on trouve de nombreuses communautés juives en Libye et Afrique du Nord.

Complément: Je commence à lire le « Saint Paul » d’Etienne Trocmé. Il  écrit (p.15) : « Le royaume séleucide d’Antioche avait encouragé, dès le 4° siècle, l’implantation dans les centres urbains de ses provinces occidentales, de Juifs venus principalement de la nombreuse diaspora de Méso-potamie, dont il appréciait le loyalisme.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s