« Abraham sacrifiant » (Genèse 22)

Un ami m’a fait remarquer que, dans le texte du « sacrifice d’Isaac », au début c’est « Dieu » (Elohim – « les dieux ») qui met Abraham à l’épreuve, alors qu’à la fin du texte c’est « le SEIGNEUR » (Adonaï) qui arrête son geste.
Il résumait cela par l’expression assez brutale: « Elohim demande un sacrifice, et YHWH l’empêche » !

J’avais toujours eu en tête l’idée que certains passages de l’Ancien Testament étaient d’origine « élohiste », et d’autres « yahwiste » (ainsi, sauf erreur, les deux récits de la création). Mais ici dans un même texte on trouve les deux appellations ! Et on ne peut pas facilement imaginer que le récit « actuel » soit la fusion de deux récits: comment le premier aurait-il fini?

Peut-être le récit nous montre-t-il le passage d’une conception générale des « dieux », qui sont plus ou moins les dieux de tous les peuples, au Dieu unique, révélé à Abraham, et qui s’affirme différent !

Ou alors il y a la justice (?) et la miséricorde; et en dernier ressort, la miséricorde l’emporte…

Je reste perplexe.

Publicités

Logiciels bibliques

Bien que n’étant pas un utilisateur des logiciels bibliques de haut de gamme, j’ai eu une ou deux occasions de jeter un coup d’oeil à Bibleworks, et je donne ci-dessous deux liens, tirés de l’intéressant  site de Timothée Minard que je découvre:

« Clic de fin pour Bibleworks »
et Comparatif de logiciels bibliques

Wouh, c’est cher! Vraiment pour spécialistes !