Le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde (Galates 6,14)

Ayant un peu peiné à comprendre le sens exact de cette phrase, voici ce à quoi j’ai abouti.

  • « Par le Christ, le monde est crucifié » pour moi (qui crois) : C’est le « monde » au sens des aspects négatifs du monde; Jésus par sa mort a libéré les hommes des forces de mort. Ce « monde » n’a plus d’importance pour moi, je suis débarrassé de ses forces.
  • « Je suis crucifié pour le monde » : je suis crucifié, comme le Christ, car telle est la situation du chrétien: i. pour participer au salut du monde; ii: et aussi peut-être « aux yeux du monde » – il apparaît faible, vaincu.

Le monde (mondain) n’a plus d’importance pour moi,.. ni moi pour le monde !
(on nous prend … pour des gens qui n’ont rien, nous qui possédons tout  … cf. 2 Co 8,6-10 )

La formule grecque est extrêmement synthétique:
τω σταυρω του κυριου ημων ιησου χριστου δι ου εμοι κοσμος εσταυρωται καγω τω κοσμω

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s