« Qu’il renonce à lui-même » (Mt 16,24)

En Matthieu 16, Jésus dit: « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. » (Mt 16,24).
Ce passage est à la fois évident et difficile.

Evident, dans la foi: il s’agit de suivre Jésus, donc de le choisir, en se séparant si nécessaire de tout ce qui empêche de le suivre.

Mais s’agit-il vraiment de renoncer à être soi-même ? (C’est moi qui ajoute le verbe « être ») Je crois au contraire que l’on découvre, en vivant dans l’amour-don auquel Jésus nous invite, une plénitude extraordinaire de vie: on devient cent fois plus soi-même!

L’évangile de Luc a un passage similaire, qui peut nous aider: « Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple » (Lc 14,26).  Et Matthieu, au chapitre 10, dit à peu près la même chose, en ajoutant: « qui perd sa vie à cause de moi la trouvera » (Mt 10,39).

Renoncer à « soi-même », c’est s’ouvrir aux autres… Apprendre à ne plus juger les événements en fonction de son propre intérêt, mais dans l’amour. Accepter que ce n’est pas moi qui suis important! Quelle conversion!

Et alors, Dieu nous le rend « au centuple », dès cette vie (Marc 10,30): non pas en richesses matérielles, mais en richesse intérieure, et en approfondissement de notre vie spirituelle; de notre relation paisible avec Dieu.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s