Lystres, Jude (textes du lundi de la 5° semaine de Pâques)

Deux petites remarques, concernant des points que j’avais jusqu’à présent mal compris:

– En Actes 14, quand Paul et Barnabé voient que l’infirme « a la foi pour être sauvé », j’avais toujours eu tendance à comprendre cette affirmation comme une condition préalable au miracle, et que c’est le miracle qui est pour lui « le salut »: il a la foi, donc je peux le guérir.
Je sais que le verbe « sauver » a les deux sens, matériel et spirituel, et c’est bien ainsi; mais maintenant je comprends:
1- l’infirme est « entré dans la foi » et donc fait partie de ceux qui sont « appelés au salut par le Christ »; il a la « foi pour être sauvé ».
2- Paul décide ensuite (sous l’inspiration de l’Esprit) de guérir ce nouveau croyant de son infirmité.
D’accord c’est juste une nuance; et je ne sais pas si je m’exprime clairement!

– Dans l’évangile maintenant (Jean 14,22), Jude demande à Jésus: « Comment se fait-il que tu te manifesteras à nous et non pas au monde? » Et Jésus semble répondre « à côté »: « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole; (.. mon père et moi ..) irons demeurer auprès de lui ».
Et c’est bien une réponse: c’est dans l’amour que nous pouvons voir la manifestation du Seigneur: en nous!
C’est en aimant, en restant fidèle à la parole, que l’on peut « voir Dieu »: voir sa manifestation dans le monde.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s