Curieux livre d’Esther

Nous terminons dans notre groupe Bible la lecture du livre d’Esther (voir la présentation détaillée dans Bibletudes). Les textes figurant dans les bibles (TOB, Jérusalem, BFC,..) sont si différents que la lecture commune est difficile.
D’une part il y a en effet deux versions distinctes de ce livre, hébraïque et grecque, cette dernière avec de nombreuses additions et modifications, mais il y a en outre deux manuscrits grecs assez différents!  Enfin la BJ, la liturgie et la TOB utilisent trois numérotations des chapitres et des versets… Il est souvent difficile de s’y retrouver!

Une idée serait de présenter les différentes versions en colonnes, comme on le fait pour les évangiles synoptiques: ainsi on comprendrait mieux ce qui est commun aux divers textes et ce que chacun a de spécifique!

Si l’on en vient maintenant au fond, on peut voir dans ce livre d’une part une histoire assez bien troussée (c’est le cas de le dire, puisqu’un des passages les plus jolis est le moment où Aman est en quelque sorte affalé sur la reine Esther), mais aussi un récit de revanche et d’affirmation du rôle d’Israël qui met un peu mal à l’aise ( 8,17: « Beaucoup de gens se faisaient juifs, car la terreur des juifs tombait sur eux »)… On n’est pas habitué à lire un texte où les juifs se vengent de leurs ennemis.

Publicités