« Bible ciel ouvert »

Un site sur la Bible, que je viens de découvrir. Site « littéraire »?

Jacques Orfila y raconte en tout cas des histoires, comme celle de l’aveugle né
http://bible-ciel-ouvert.over-blog.com/article-l-homme-aveugle-109516007.html

Extrait:

Pierre         – Eh! Les autres… ! Je vous ai posé une question:
Vous avez vu le regard du rabbi ?

Mat.            – Non, mais le cœur me bat comme le jour où il m’a regardé:
J’étais assis devant la table des impôts, je me suis levé aussitôt.

Jacques      – C’est comme pour moi, Matthieu, j’ai ressenti la même émotion  quand j’étais aux filets
avec Pierre.

A                  – Tu crois qu’il va encore appeler quelqu’un, aujourd’hui? Avec cette lumière ?

Allez voir ce site , et dégustez!

 

Publicités

Une interprétation étonnante de la « chute »

John Polkinghorne (voir Wikipedia anglais) a écrit un livre intitulé « Testing Scripture ». Un des chapitres est consacré à la création et à la chute. A la page 29 il parle de la façon dont les hominidés ont sans doute à la fois progressivement  pris connaissance,  d’une part d’eux-mêmes et de leur situation dans le temps, et d’autre part de la présence de Dieu. Et comment ils se sont plutôt tournés vers eux-mêmes, ce qui fut le processus, fort étalé dans le temps, que l’on désigne par chute: « Ce fut un gain en connaissance » écrit Polkinghorne, « une chute vers le haut » (« upward »). « Mais c’était une erreur de croire que l’homme pouvait seul atteindre une égalité avec le créateur; qu’il peut vivre indépendamment de Dieu. »