« Pas à cause du péché » (Ephésiens 1)

Royannais, dans son commentaire du début des Ephésiens, attire l’attention sur le fait que la théologie sous-jacente est un projet de Dieu concernant les hommes:

« Il nous a choisis avant la création du monde, pour que nous soyons, dans l’amour, saints et irréprochables sous son regard. Il nous a d’avance destinés à devenir pour lui des fils par Jésus Christ. » (Eph 1,4-5)

La venue de Jésus est prévue depuis l’origine.

« Le Fils ne débarque pas dans l’histoire des hommes à cause du péché. Elle n’est pas heureuse la faute qui nous aurait valu un tel rédempteur, car quoi qu’il en soit de cette faute, le projet d’adoption filiale lui est antérieur. »

Ce qui rejoint en quelque sorte ce que j’expose dans « Le fait Jésus ». Il y a péché, mais il y a surtout montée dans l’amour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s